Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 19:42

Couverture Alice au pays des merveilles

 

Présentation de l'éditeur

Par un jour d'été 1862, sur les berges de la Tamise, un jeune professeur d'Oxford, poète et mathématicien, improvise un conte pour distraire les trois fillettes d'un de ses amis, Charles Dodgson, alias Lewis Caroll, est un train d'improviser Alice aux pays des merveilles.

Asssise au bord de la rivière, Alice s'ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N'hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n'est autre que le royaume de l'enfance. Et voici le chat de Cheshire à l'étrange sourire, la terrible Reine de cœur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, le Fausse Tortue et le Valet Poisson...

Un siècle et demi plus tard, ce monde enfantin et absurde, surréel et symbolique, est resté le nôtre.

 

Mon avis

 

J'ai reçu ce livre pendant le swap Adaptations cinéma. J'ai voulu lire ce classique de conte pour enfants car figurez vous que je n'avais jamais vu ni lu Alice aux Pays des Merveilles étant petite. Erreur réparé avec cette lecture !!

 

Ce conte raconte l'histoire d'Alice, une petite fille curieuse et futé, qui se laisse entrainé dans un monde loufoque, ou tout n'est qu'imagination et répliques sans queue ni tête.

On se sent perdu dans ce conte, un peu comme l’héroïne d'ailleurs. Les changements de tailles d'Alice, de lieu, de pièce y sont surement pour quelque chose.

J'ai adoré le passage où Alice retrouve le Chapelier fou et le Lièvre de Mars durant leur thé. Leurs discussion est tellement décousue qu'elle m'a fait sourire.

 

J'ai trouvé cette lecture fluide mais trop courte, on voudrait continuer de suivre Alice dans ces différents monde avec ces personnages plus délirants les uns que les autres ^^.

 

Lewis Caroll avait vraiment un don pour imaginer et improviser une telle histoire.

Ce n'est pas un coup de cœur mais j'espère lire la suite des Aventures d'Alice.

 

 

Dans ce swap, ma swapeuse m'as également offert le DVD d'Alice aux pays des merveilles, réalisé par Tim Burton, dont je vous met la bande annonce

 

 

 


 
Repost 0
Published by cam-lit - dans Classique
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 13:38

Un petit article pour vous montrer le contenu de mon colis

sur le swap adaptation cinéma où j'étais en binome avec Naell

 

Le colis non ouvert ( A ce moment là je trépignais d'impatience ^^) 

 

Colis.JPG

 

Le colis ouvert  .... Whaa tout ce qu'il y a =D

 

Colis-ouvert.JPG

 

Voilà toutes les merveilles que ma swappé m'a envoyées

 

Livres


- Millénium 1 : les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larson ( Je te signale Gwenaelle que mon père a déjà prévu de me l'emprunter donc tu n'as pas fait qu'une heureuse ^^)

- Hunger Games de Suzanne Collins ..... HAAAAAAAAA    je ne m'attendais pas du tout à celui là, je suis trop trop heureuse, surtout que j'ai vu le film et que j'ai vraiment adoré donc je me dis que le livre doit etre vraiment super à lire.

- Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, un classique que je n'ai jamais lu et que je voulais justement découvrir.

 

DVD

 

- Alice au pays des merveilles ( Juste trop envie de lire le livre rapidement et regarder le film dans la foulée ^^)

- La délicatesse : adaptation du livre que j'ai lu y'a quelque temps, et que j'avais bien aimé

- Et le superbe final... la saison 1 de Dexter série que j'ai découvert il y a peu de temps et dont une amie me faisait l'éloge. Je me suis demandé à ce moment là si ma swappée n'avait pas perdu la tete car je me suis senti pourrie gatée ^^.

 

Nourriture

- Des KIt Kat que j'adore

- Un tablette de chocolat à la pointe de fleur de sel que je viens de gouter et qui est extremement bon, c'est une découverte et c'est excellent.

- Des mikados King Choco ( je suis d'ailleurs en train d'en manger un en vous écrivant ^^)

 

MP

 

- Deux cartes du film Le Petit Nicolas

- 3 MP

- Et le magazine de Cultura

 

- Un infuseur à thé que voici

 

Infuseur-a-the.jpg

 

Vue d'ensemble

 

Ensemble

Bilan de ce swap


J'ai été mais trop pourrie gatée. Je n'en revenais pas en découvrant toutes cee surprises.

Je tiens à remercier Ayma pour l'organisation de ce swap que j'ai juste adorer faire moi grande fan de livres, films et séries TV.

Et un énorme MERCI (et encore ce n'est pas assez ^^) à Gwenaelle ( Naell sur LIvraddict) car elle m'as vraiment trop gater pour ce swap. J'ai était ravi d'être ta binome pour ce swap.


Repost 0
Published by cam-lit - dans Swap
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:36

 

Couverture Fruits Basket, tome 02

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Torhu vit avec Yuki, Kyô et Shiguré Soma, trois garçons qui ont la particularité de se transformer en l'un des deux animaux du zodiaque chinois lorqu'une femme se jette dans leurs bras ou qu'ils reçoivent un grand choc sur la tete. Un jour, à la fête culturelle du lycée, la jeune fille vois apparaitre deux autres memebres de cette famille mystérieuse. Mais ceux ci sont beaucoup plus réservés sur l'amitié qui unit la jeune fille à certains des Soma.

 

Mon avis

 

J'ai retrouvé avec plaisir la douceur de Torhu... 

 

Avec ce deuxième tome, on découvre d'autres personnages de la famille Soma.

On retrouve un personnage que j'apprécie tout particulièrement, Mr Hatori, Je trouve qu'il a une histoire touchante. On sent que Torhu et lui sont liés par leurs épreuves dans leur vie respective. Je trouve que ce personnage est de plus très bien déssiné, on cerne le personnage rien qu'au coup de crayon de Natsuki Takaya.

 

C'est un régal de retrouver ces personnages tout différents et pourtant faisant partie de la meme famille. Le petit plus, c'est les éternelles disputes entre Kyô et Yuki, leurs conversations tournent systématiquement au vinaigre. Les expressions de Kyô lors de ces moments là, on a juste envie de rire ^^. 

 

Je pense acheter la suite dans quelques temps pour retrouver tout ce petit monde et en savoir un peu plus sur la famille Soma et sur les péripéties de Torhu.

 

Et vous, suivez vous cette série de manga ? Ou bien peut être une autre ?

Si vous avez des séries de manga que vous appréciez, n'hésitez pas à le partager.

 

Bonnes lectures

 


 


Repost 0
Published by cam-lit - dans Manga
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 12:14

Couverture Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe

 

Présentation de l'éditeur

La demi-vampire Cat Crawfield est devenu agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarasser le monde de la racaille morte-vivante. Elle n'a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu'elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais... et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

Mon avis

Désolé pour l'extrême retard de cette chronique j'ai fini de le lire début septembre. Mais avec la rentrée par dessus, j'ai oublié cette chronique ^^. Il me reste quand même quelques impressions sur ce livre.

 

Pour commencer, je trouve les pages où Bones n'est pas présent pleines de tension, car je me suis demandé pendant tout ce temps à quel moment arriverait il. Insoutenable je voue dit ^^.

Quel plaisir de les retrouver ensuite tout les deux !!

Ce deuxième tome, est celui de la réconciliation, de la vérité, de la justice d'une certaine manière pour Cat.

 

Ce n'est pas un coup de cœur mais j'ai apprécié retrouver ces deux personnages principaux, ainsi que la mère de Cat, ou encore les amis de Bones.

 

Je pense lire la suite. Peut être pas tout de suite Mais surement un jour qu'il me prendra l'envie de l'acheter ^^. Car oui sacrilège je n'est que les deux premiers dans ma bibliothèque ^^.

 

Désolé pour cette chronique extrêmement rapide, mais je ne me rappelle pas de tout ce que je voulais vous dire sur ce livre étant donné le délai entre cette chronique et la fin de ma lecture.

 

Citation

 

"Qui a dit qu'il était facile de tomber amoureux ? Pas moi, en tout cas" Cat, p 98.

(Et oui c'est vrai autant pour les vampires que pour les humains !! ^^)

 

Et vous, l'avez vous lu ??

A vos commentaires =D !!

Repost 0
Published by cam-lit - dans Bit Lit
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:13

J'ai participer au swap Mini Swap.. pour une rentrée geek.

 

Et j'ai été gaté par Snoopixi ( Merci à toi =D)

 

Voici les photos

 

101_0073-copie-1.JPG

 

Désolé photo un peu floue =S

 

Photo vite faite avant d'ouvrir le carton avec beaucoup d'excitation

 

101 0074

 

Les paquets

 

101_0075.JPG

 

Et enfin mon colis déballe

 

- Une BD Lapins Crétins ( déjà lu ^^), qu'ils sont crétins c'est lapin. Tellement bete qu'on est obligé se marrer =)

- Une jolie carte avec une belle citation

- Un marque page fait main par ma swappeuse, du style du jeu Pacman

- Une carte de jeu de logique que j'adore faire

- Un mug Mario Galaxy (j'adore), je ne l'a meme pas encore utilisé, je veux pas la casser ni l'abimer mdr.

- Des Kit Kat Single, se mange tout seul devant la télé

- Du thé (je ne connais pas le thé, j'en bois très rarement mais je voulais découvrir) Deux petits sachets : un citron basilic, blue mountain. ( Dès que j'achete une boule à thé, je goute à ces saveurs qui sentent déjà très bon)

 

J'ai adoré faire ce swap. Merci à Sofynet pour l'organisation

Repost 0
Published by cam-lit - dans Swap
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 19:26

  Couverture Rose

 

Présentation de l'éditeur

Paris sous le Second Empire . Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle réçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain doit être démolite. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé.


Mon avis

 

Rose, sexagénaire dont la vie est rangé et paisible jusqu'à l'arrivée de cette lettre. La lettre qui va changer sa vie. Rose est une femme qui as du caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, une femme qui as du subir des épreuves terribles tout au long de sa vie. Cette expropriation dicté par le préfet Haussmann ne lui fait pas peur et elle compte bien défendre la demeure dans laquelle elle a été si heureuse.

 

Le personnage de Rose m'as beaucoup touché autant dans ces pensées que dans son courage, c'est une personnage qui défend ce en quoi elle croit. Elle se livre avec beaucoup de sérénité, de subtilité, avec un langage d'un autre temps. Le temps du changement de Paris. Le changement pour devenir la capitale tel que nous la connaissons maintenant. Je me suis rendu compte que le changement peut nous paraître bon, pour évoluer par exemple mais que l'on ne pense pas forcément aux changements dans la vie de ces personnes, qui devait voir leurs habitudes, leurs emplois, leurs familles évoluer également. On se replonge dans l'ère du préfet Haussemann et de ses transformations de Paris.

Tatiana de Rosnay a construit cette histoire comme une longue série de lettre adressé au mari défunt de Rose, Armand Bazelet. C'est intéressant de voir ce que Rose confie, lettre après lettre. Elle sont d'ailleurs entrecoupés par des lettres que Rose reçoit de sa famille, amis, personne de son entourage.

 

Rose est une lecture instructive (oui quand même), d'une époque que je connaissais mal. Tatiana de Rosnay a une écriture très simple, fluide. Un plaisir de lire ce roman.

 

Repost 0
Published by cam-lit - dans Historique
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:58

Nos séparations

 

Présentation de l'éditeur

«  Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Émilie aussi, à Céline bien sur, et puis d'autres prénoms dans d'autres pénombres mais c'est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité. »

 

Alice et Fritz s'aiment, et passent leur vie à se séparer. Les raisons : la cyclothymie des mouvement passionnels, les parents et les beaux parents, le travail et les collègues, les amis d'enfance, deux Polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Shopenhauer bien sûr.


Mon avis

 

Une crise dépensière avant de partir en vacances m'as poussé à acheter ce livre. Et aussi car je voulais découvrir un autre roman de David Foenkinos (j'ai lu il y a quelques temps la Délicatesse).

Je me suis donc plongé dans ce livre sur la route du retour de mes vacances.

 

De ce livre, j'ai retiré une réflexion : une histoire d'amour a t elle plusieurs vies ? Alice et Fritz, eux, ont une histoire d'amour en plusieurs volumes. Ils s'aiment, se détestent, se réconcilient, se séparent, se retrouvent. Cette histoire est comme une grande fresque de l'amour sous toutes ces formes. David Foenkinos, a une écriture simple, structuré en plusieurs parties, et en petit voire tout petit chapitres. Je trouve que cette structure facilite la lecture. C'est un plaisir de retrouver ce style si particulier dans ses romans. 

 

J'ai bien accroché à cette petite histoire sans prétention mais sans plus. Une lecture simple, sans chichis, qui fait réfléchir quelque peu.

 

Mon préféré des deux romans de David Foenkinos restant la Délicatesse. Je retenterais un autre de ces romans. Si vous en avez à me conseiller, c'est avec plaisir.

 

Un bon moment lecture.

Repost 0
Published by cam-lit - dans Contemporaine
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:25

Couverture Chasseuse de la nuit, tome 1 : Au bord de la tombe

Présentation de l'éditeur

Mi humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l'espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l'air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature : il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d'elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu'être une suceuse de sang a ses avantages.


Mon avis

 

Commençons par le commencement.... Pourquoi ai-je lu ce roman ?

Car après plusieurs lectures d'avis sur la blogosphère, les commentaires et chroniques postés sur Livraddict, j'ai décidé de tenter l'aventure de la découverte de la Bit Lit, en compagnie de Jeaniene Frost.

 

Cat (ou de son vrai prénom Catherine Crawfield), mi vampire, mi humaine, enfant d'un viol, se bat contre les vampires pour tuer son père et ainsi rétablir l'honneur de sa mère. Un jour, durant sa chasse aux vampires, elle rencontre Bones ( <3 <3 Ahhhh.... !! ^^), vampire de 200 ans environ, chasseur de primes. De cette rencontre va naitre une association et relation plus que surprenante.

 

Jeaniene Frost a une écriture qui fait vite devenir accro ( Je vous aurais prévenu =P). J'ai tourner les pages de ce livre avec une facilité déconcertante. Son écriture est fluide, drôle, sensuelle par moment, et elle manie avec brio l'art du sarcasme et de l'ironie. Le langage de la Bit Lit est un monde à part, notamment le langage assez crû des personnages dès le début du livre m'a pour le moins surprise, sans que ça me choque d'aucune manière, on se rend compte que c'est une des caractéristiques de la Bit Lit et notamment un mode de communication de nos deux personnages préférés, Cat et Bones. Leurs ébats amoureux sont ainsi décrit avec sensualité et érotisme sans que ça tombe dans des images digne de pornographie.

Leur histoire est vraiment surprenante du fait de leur différences même si on s'y attend et on a envie qu'il forme un couple en tournant les pages les unes après les autres.

De ce qui est des personnages, honnêtement je n'ai pas de préférence entre ces deux là, car d'un coté Bones, ba c'est Bones quoi (je sais, c'est un argument de choix mdr), on rêve toute qu'un grand vampire vienne nous protéger ( et oui je suis aussi fleur bleue ^^). Mais Cat est un personnage qui évolue tout au long du livre aux cotés de Bones et c'est qui fait qu'on adore tourner les pages, dévorer les chapitres de ce premier tome.

 

C'est pour moi un coup de cœur ( ou cas où ça ne sent pas dans mon avis HIHI)

Et résultat, ba j'ai adoré la plume de Jeaniene Frost, j'ai déjà acheté le tome 2 de cette saga ( j’étais parti en vacances, et je n'avais pas le tome 2, désespéré...^^).

Pour une première expérience de Bit Lit, c'est une belle découverte et un franc succès.


 

vignette1167

Repost 0
Published by cam-lit - dans Bit Lit
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 12:38

 

Couverture Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi

Présentation de l'éditeur

Souvent la vie s'amuse.

Elle nous offre un diamant,

caché sous un ticket de métro ou le tombé

d'un rideau. Embusqué dans un mot,

un regard, un sourire un peu nigaud.

Il faut faire attention aux détails.

Ils sèment notre vie de petits cailloux

et nous guident.

Les gens brutaux, les gens pressés

ignorent les détails.

Ils veulent du lourd, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute

à se baisser pour un sou, une paille,

la main d'un homme tremblant.

Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants

dans une main tendue...

Et la vie n'est plus jamais triste.

Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi...


Mon avis

 

Troisième tome de la saga de Katherine Pancol. J'avais lu les deux premiers il y a un petit moment maintenant bien avant d'être sur la blogosphère. Et en plus, je voulais me lancer un petit défi : finir ce pavé de 939 pages exactement pendant les vacances. C'est chose faite.

 

C'est avec bonheur que j'ai commencé ce roman car j'y retrouvé avec plaisir Joséphine, famille et amis qui m'avait faire rire, sourire, émut dans les deux premiers tomes. Sauf que …

Je n'ai absolument pas retrouver l'ambiance assez rythmé de cette saga, la facilité dans laquelle je lisais les autres premiers tomes. Cette lecture a été pour moi laborieuse et compliqué, 900 page tout de même.

Le récit de Katherine Pancol ne m'as pas (re)transporté dans leur univers. Ce livre qui fait office de fin à cette saga m'a déçu, je m'attendais à mieux. Certains passages traine en longueur.  C'est peut être l'un des problèmes, j'avais tellement aimer les deux premiers tomes que je m'attendais à une fin en apothéose …

 

Malgré tout, c'est avec une pointe de nostalgie que j'ai fini cette saga. On s'attache à ces personnages haut en couleur.

Mon préféré de cette saga reste le premier.

 

Mon avis est court, très court. Mais je ne sais pas quoi dire de plus.

 

Et vous l'avez vous lu ? Avez vous aimez ou étiez vous déçu de cette fin ? Quel est votre préféré de la saga Joséphine Cortès ?

 

 

 

Repost 0
Published by cam-lit - dans Contemporaine
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 11:47

Couverture Le Porte-bonheur

Présentation de l'éditeur

Quand Logan, soldat en Irak, trouve par terre la photographie d'une femme, son premier réflexe est de la jeter. Il la garde pourtant, poussé par un curieux pressentiment. Dès lors, l'image de cette inconnue l'accompagne partout et étrangement Logan connait une succession de chances incroyables. Des tables de poker aux champs de bataille, où il survit à un combat alors que ses meilleurs amis périssent, il semble protégé. La photo serait-elle son porte Bonheur ?

 

A son retour dans le Colorado, il ne pense plus qu'à cette femme et à son mystère. Persuadé que la retrouver fait partie de son destin, il entreprend un périple à travers le pays. Et si le secret qu'elle détenait pouvait changer sa vie ?


Mon avis

 

J'ai décidé de lire ce livre car j'ai vu la bande annonce du film dans un premier temps, et je voulais découvrir un best-seller de Nicholas Sparks, auteur que je n'avais encore jamais lu.

 

Ce roman raconte une histoire d'amour, aussi un peu fantastique, et de croyances (au destin, au surnaturel). Le porte bonheur, la photo de cette jeune femme trouvé (Beth) par un soldat affecté en Irak, Logan Thibault, est un symbole dans ce livre. C'est dans cette photo que Logan puise toute sa force pour surmonter différentes épreuves ( ses affectations en Irak, la perte de ces compagnons de guerre et ainsi que celle de certains de ces proches). Pour moi, la photo de Beth est un symbole d'une force que Logan a, durant cette guerre il a besoin de croire en quelque chose qui le protège.

 

Les personnages de ce livre ont tous leurs charmes même si ma préférence se pose sur Logan, un militaire revenu pour rencontrer la femme qui l'as sauvé.... c'est juste le prince charmant xD ou alors c'est l'image de l'uniforme * OK je sors ^^*

Beth, la femme de la photo, est une mère célibataire qui jongle entre son emploi dans une classe de primaire, l'aide qu'elle apporte au chenil de sa grand mère et son fils, Ben. Elle est divorcé d'un agent de police du comté de Hampton, Keith Clayton, qui exerce toute l'influence que lui et sa famille ont sur ce comté pour contrôler la vie de Beth.. Elle s'est forgé une carapace durant sa vie de mère célibataire, au premier abord elle se méfie donc de Logan.

Ben, le fils de Beth, est un petit garçon plein de joie de vivre et a une soif d'apprendre impressionnante ( il fait du violon, et un champion d'échecs) ce qui n'est pas très apprécié par son père qui voudrait un fils plus sportif. Ce petit garçon plein de vie, apprécie Logan et son chien Zeus avec qui il adore jouer.

Et enfin, Nana, la grand mère de Beth. C'est celle ci qui a élevé Beth à la mort de ses parents. Elle n'a pas la langue dans sa poche et parle beaucoup avec des métaphores les plus saugrenus les unes que les autres ce qui m'as fait beaucoup rire. C'est elle qui engage Logan dans son chenil car elle a besoin d'aide, elle l'apprécie beaucoup d'autant plus qu'elle ne supporte par l'ex mari de Beth.

 

J'ai beaucoup apprécie cette lecture ( je pense que ce n'est pas passé loin du coup de cœur). Nicolas Sparks est un auteur que je relirais je pense. C'est léger simple à lire. Parfait pendant mes vacances.

 

 

La bande annonce

The Lucky One

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by cam-lit - dans Contemporaine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de cam-lit
  • Le blog de cam-lit
  • : Amatrice de lectures en tout genre, j'avais envie de partager mes coups de coeurs, mes avis, mes ressentis par rapport à mes lectures. Amis blogueurs, j'espere partager avec vous de bons moments de partage sur mes aventures livresques =D. N'hésitez pas à réagir à mes chroniques et laissez un pti commentaire.
  • Contact

En ce moment, je lis...

  

 

 

Recherche

Catégories