Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 12:03

Aujourd'hui (étant un jour de repos), j'ai visionné Veronica Mars, et oui vous avez bien entendu le film qui est une suite (plus ou moins) de la série télé, diffusé de 2004 à 2006 aux Etats-Unis. Et oui nostalgie quand tu nous tiens. 

 

 

Dans le film, Veronica revient pour aider un ami de longue date (et accesoirement ex petit ami) Logan Echolls qui est dans les ennuis jusqu'au cou. En effet, il est accusé de l'assassinat de sa petite amie et chanteuse connue Bonny Deville alias Carrie Bishop dans la série télé. Veronica va donc laisser tomber sa vie new yorkaise pour retouner dans sa ville natale, Neptune, ville cotière de la Californie. 

 

Mon avis

 

J'ai adoré retrouver Veronica, Logan, Wallace et Mac (Cindy Mackenzie), le père de Veronica. Et l'ambiance de Neptune, très fidèle à la série avec cette image de ville cotière paradisiaque où les meutres, complots et autres délits pleuvent. 

Bon après, on sent bien que le film a été fait pour donner une fin convenable a cette série qui n'avait pas eu le droit a un épisode digne d'un final de série. 

Après je trouve que le format film est interessant dans ce sens mais il ne permet de creuser à fond l'intrigue mise en place pour le film. Cependant, il permet de revoir un peu tous les personnages de la série durant les 3 saisons diffusés. 

Ce film est fait par les fans et pour eux. Pour ceux qui n'ont pas suivi cette série, je ne sais pas si il seront subjugués par l'intrigue policière.

Bande annonce en français sous titré

" Notre histoire est épique, elle traverse les époques et continue
- Elle a détruit des vies, fait couler le sang
- Reviens moi s'il te plait
- Oui toujours "

 

Et vous l'avez vous vu ? Ou suiviez vous la série ?

Si oui qu'est ce que vous en avez pensez ?

 

Published by cam-lit
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 09:21

nos toiles contraires 3528603 250 400 Nos Etoiles Contraires   Un roman bouleversant.

 

Synopsis

(Source Livraddict)

 

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie

 

Mon avis

 

La blogosphère a bouilloné aux rythmes des coup de coeur pour ce livre. Je n'ai donc pas résité longtemps avant de me procurer le fameux sésame. Avec hâte et la tête plein d'attentes pour ce livre, je l'ai donc commencé la semaine dernière.

Et finalement, j'ai été un petit peu déçu. Peut etre que j'ai mis la barre trop haut pour ce livre.

Je trouve que Nos étoiles contraires est sombre. J'ai eu l'impression que le mot cancer était marqué à toutes les pages alors que cette maladie ce n'est pas seulement le côté somatique. Heureusement que le livre ne fait pas allusion qu'à ce versant de l'histoire. L'espoir, la famille, l'amour malgré les obstacles, l'acceptation de tout ce qui arrive aux personnages malgré leurs jeunes âges sont des thèmes superbement abordés par John Green.

Les personnages autant Hazel, Augustus, Isaac, les parents de Hazel, je l'ai ai tous adoré, non pardon rectification, presque tous. J'ai détesté Peter Van Houten pendant un long moment dans le livre, ce type m'a paru détestable jusqu'à un certain point (j'ai pas envie de vous spoiler donc je n'en dirais pas plus)

Les deux personnages principaux, Hazel et Augustus, m'ont fait rire, m'ont ému (jusqu'à me faire verser une petite larme, oui je n'ai pas un coeur de pierre quand même). Leurs humours respectifs et leur échange de répliques a fait de cette lecture sur un sujet délicat, un agréable moment.

John Green a une très belle plume, son écriture est fluide, il nous entraine très vite dans cette histoire d'amour, et ses histoires de vie

 

 

Ce livre nous transporte dans un ascenceur émotionnel dont on ressort grandi ou changé

 

Je pense que ce livre est un livre à lire qui marquera beaucoup de monde. J'espère lire d'autre livres de John Green. D'ailleurs si vous en avez à me conseiller, laissez moi des chroniques de livres de John Green en commentaires, j'irais voir tout ça très vite.

Et comme beaucoup d'entre vous, j'ai hâte d'aller voir l'adaptation ciné dont je vous met la bande annonce en VF 

 

 

Tu m'as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j'en suis heureuse

John Green

Published by cam-lit
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:12

                                             

 

Présentation de l'éditeur

 

Après avoir perdu un procès pour diffamation, Mikael Blomkvist, brillant journaliste d'investigation démissionne de la revue Millénium et ressasse son dépit. Il est contacté par un magnat de l'industrie qui lui confie une enquète vieille de quarante ans : sur l'île abritant l'imposante propriété familiale, sa nièce, Harriet Vanger, a naguère disparu, et il reste persuadé qu'elle a été assassinée.

Si ce n'est pas exactement le hasard qui réunit Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander, réchappée des services sociaux et génir de l'informatique, c'est une vraie chance, car la jeune femme va bien vite s'imposer comme le meilleur atout du journaliste pour élucider l'affaire.

L'intolérance, l'hypocrisie, la violence et le cynisme de notre modèle comtemporain - aux niveaux politique, économique, social, familial - sont les ressorts de ce polar addictif, au suspense insoutenable qui a enthousiasmé des millions de lecteurs.

 

Mon avis

 

La saga Millénium, on m'en a beaucoup parlé et j'ai vu beaucoup de critiques fleurir sur la blogosphère suite à la sortie de l'adaptation US du premier tome.

" Tiens et si j'essayais le genre policier avec ce tome ? ".

Et cette lecture a commencé par 300 pages interminables de description de la société, de liste de noms suédois inprononçable fin pour une débutante en polar scandinave comme moi. Le rythme était très lent. Stieg Larsson a planté le décor, les personnages sont très bien présentés, pour qu'on s'y retrouve dans l'histoire de cette famille riche où de nombreux conflits, non dits s'accumulent.

Et au bout de 300 pages tout s'accélère, et notre rythme de lecture aussi.

Je tiens à ajouter que j'ai mis des mois a lire ses 300 premiers pages (d'une par manque de motivation pour ce livre sans pouvoir l'abandonner et par manque de temps également) et j'ai mis peut etre une semaine ou deux pour les 400 suivantes.

Bref revenons à nos moutons...

Le fond de l'histoire m'a beaucoup plu mais le trop plein de descriptions m'a empéché d'étre totalement dans l'histoire dès le début. 

Pour ce qui est des personnages, j'ai adoré Lisbeth Salander, elle est simple et compliqué, super intelligente, analyse les situations de sa vie comme rien. Et elle a une histoire de vie des plus compliqué, ce qui la rend attachante et très interessante.

Pour Mikael Blomkvist, j'ai moins accroché avec son personnage. Au début je les trouvé légèrement égocentrique. Et plus ma lecture a avancé, plus j'ai accroché avec son attitude. Il se montrait plus respectueux, plus humain je dirais.

Voilà pour mon avis sur ce livre que j'ai l'impression d'avoir mis des mois et des mois à lire (ce qui est peut etre le cas je n'ai pas regardé quand j'avais commencé ma lecture "petit racontage de vie") 

 

Et vous qu'en avez vous penser ? Avez vous lu les tomes suivants ? Lequel avez vous préféré ? 

 

En Bonus :)

La bande annonce de la version US

Published by cam-lit
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:52

J'ai vraiment laissé ce blog à l'abandon depuis des mois. Manque de temps, de motivation, fatigue,J'avoue que je n'avais pu trop d'inspiration. En plus, j'avance pas du tout dans mes lectures. C'est un catastrophe là avec le tome 1 de Millénium ça fait des mois que j'y suis, soit je m'endors au bout de 2 pages, soit je suis happé par autre chose (des vidéos littéraires, la télé, des taches ménagères à faire). 

Je sais pas si ça vous est déjà arrivé comme ça de vous accrocher tant bien que mal à un livre, sans pouvoir se résourdre à l'abandonner pour autant. Problème de lecteurs, quand tu nous tiens :). 

En plus, le blog ne me correspond, il est pas du tout à mon image. Je ne trouve pas le temps, ni l'inspiration pour le changer. 

Si vous avez des suggestions, je suis preneuse. 

Autant dans le fond que dans la forme, je suis ouverte à vos critiques (les remises en questions font avancer il parait ^^). 

A bientot (pour la chronique de Millénium Tome 1, j'espère...)

Published by cam-lit
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:30

Couverture Les Coeurs fêlés

 

 

Présentation de l'éditeur

La vie de Brit la rebelle bascule le jour où son père la conduit de force à Red Rock Academy. Il s'agit d'un centre de redressement pour ados à problèmes, et là bas tout le monde la croit folle... Tous sauf quatre filles : V, Martha, Babe et Cassie. Unis dans l'enfer, face aux humiliations et aux brimades quotidiennes, les cinq sœurs de cœur vont tout supporter. Ne jamais abdiquer. Elles s'accrochent avec courage à la vie qu'elles appellent de toutes leurs forces, pour devenir elles-mêmes, enfin...

Mon avis

Brit est une adolescente comme les autres : des amis, un groupe de musique. Elle vit avec son père, sa belle mère et son frère fin demi frère plutôt. Tout se passe bien jusqu'au jour où son père décide de l'envoyer à la Red Rock Academy. Ce n'est pas simplement un pensionnat de jeunes filles, c'est un camp de redressement pour jeunes filles. Là est la nuance.

L'histoire de Brit dans cette « école » très particulière va être semé d'obstacles, de torture plus ou moins psychologiques par les « profs » et psychologue de l'établissement qui ne sont pas pédagogues pour deux sous. Brit va alors se faire un cercle d'amis composé de V (pour Virginia), Martha l'ado boulimique qui doit perdre du poids, Babe une adolescente très extraverti et Cassie qui a été envoyé dans ce pensionnant car elle a été surprise a embrasser une autre fille, bien sur sa famille très catholique, pratiquante et assez fermé d'esprit.

La solidarité de ce petit groupe va être mise à mal par plusieurs choses : des filles qui dénoncent leurs agissements, leurs réunions secrètes notamment, ou leur sorties en douce, des thérapies de groupe éprouvantes, et pour Brit la pression de la psychologue qui veut absolument la faire passer pour folle, tout ça parce que sa mère est atteinte d'une maladie psychiatrique.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Brit. C'est une adolescente écorché vive, avec son lot de problèmes, ses secrets, ses sentiments. Son amour pour un garçon de son entourage est un peu cliché (c'est un musicien de son groupe, je ne spolie ça se sous entend tout de suite dès le début de l'histoire ^^).

A travers ses embûches, Brit saura à qui elle peut faire confiance, à l'intérieur comme à l'extérieur du centre de redressement et ainsi trouver sa voix et devenir elle même.

Ce livre était très sympa à lire, peut être un peu trop jeunesse pour moi. Je le conseille à tous et toutes celles qui ont envie de lire une histoire un peu à l'eau de rose mais très simple et rapide à lire.

 

 

Published by cam-lit - dans Contemporaine
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 19:44

minions-film

Synopsis

Ayant abandonné la super-criminalité et mis de côté ses activités funestes pour se consacrer à la paternité et élever Margo, Édith et Agnès, Gru, et avec lui, le Professeur Néfario et les Minions, doivent se trouver de nouvelles occupations. Alors qu’il commence à peine à s’adapter à sa nouvelle vie tranquille de père de famille, une organisation ultrasecrète, menant une lutte acharnée contre le Mal à l’échelle planétaire, vient frapper à sa porte. Soudain, c’est à Gru, et à sa nouvelle coéquipière Lucy, que revient la responsabilité de résoudre une série de méfaits spectaculaires. Après tout, qui mieux que l’ex plus méchant méchant de tous les temps, pourrait attraper celui qui rivalise pour lui voler la place qu’il occupait encore récemment.

Minions-Wallpaper-Background

 

Mon avis

 J'ai été voir ce film, y'a un moment maintenant mais il fallait absolument que je fasse un article aussi petit soit il sur ce dessin animé. Je suis allé le voir avec ma meilleure amie et franchement je crois que j'ai jamais autant rigolé devant un dessin anime, des fous rire.

C'est de la faute de ses irresistibles Minions, ils sont mourir de rire, rien que quand ils parlent, on a envie de rigoler.

Je pense que ça résume assez bien mon coup de cœur pour ce dessin animé.

 

 Rs 634x1024-130605092844-634.DespMe2.mh.060513

 

La bande annonce

 

 

les-minions-sont-partout
Published by cam-lit - dans Film
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 18:35

Tatiana de Rosnay le coeur d'une autre

Présentation de l'éditeur

Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l'opération, sa personnalité, son comportement, ses goûts changent de façon surprenante.

Il ignore encore que son nouveau cœur est celui d'une femme.

Mais quand ce cœur s'emballe avec frénésie devant les tableaux d'un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre.

Qui était son donneur?

Quelle avait été sa vie?

Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l'enquête.

Lorsqu'il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même...

Mon avis

 

Le cœur d'une autre ou comment une transplantation cardiaque peut changer votre vie et celle de votre entourage. C'est l'histoire de Bruce, le personnage principal, un homme un peu bourru, un peu sexiste, qui ne prend pas soin de lui et de son entourage. Il est divorcé et à un fils Mathieu. Un jour, Bruce Boutard, lors d'un footing ne se sent pas bien. Son médecin lui annonce alors qu'il a une grave maladie cardiaque et que seul une greffe pourra le sauver. Au détour de désillusions et d'attente, Bruce subit une transplantation cardiaque. Des sensations bizarres commence à le tirailler. C'est son cœur tout neuf qui réagit. Ce cœur lui fera découvrir l'univers de sa donneuse, sa vie, sa famille et mettra en lumière une partie de la vie de cette donneuse dont sa famille n'avait pas connaissance.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Travaillant dans le milieu médical, je me suis posé quelque questions sur la transplantation cardiaque, est ce que certaines personnes ressentent le changement, est ce que ce genre de ressenti peut arriver dans la réalité ? Cette lecture a donc suscité un peu d'interrogation tout de même ^^.

De prime abord, le personnage principal, Bruce Boutard, un bien froid et aigri, n'était pas attachant ni rien ce qu'il fait qu'au début de l'histoire, je savais qu'il y allait avoir du changement par rapport à sa vie. Un peu prévisible, cela dit. On s'attache à ce personnage lorsque ses sentiments et émotions qui lui viennent du cœur de son donneur, change des choses dans sa vie, son comportement, le regard des gens sur lui. C'est touchant et tellement perturbant en même temps. On le suit au travers de ses sentiments qui le conduiront au travers de l'Europe. Cette histoire est dépaysante, perturbante.

 

Je pense que cette lecture n'est pas un coup de cœur mais honnêtement je pense que ce n'est pas passé loin. J'avais déjà lu un livre de Tatiana de Rosnay (Rose) et son écriture dans ce contexte, cette histoire m'a paru par moment longues, j'ai eu du mal à voir où elle voulait en venir, j'attendais le moment où cela allait changer quelque chose dans la de l'entourage de la donneuse. Cette petite longueur là m'a gêné.

Cette lecture m'aura tout de même fait réfléchir sur la question du don d'organe. Si vous voulez d'ailleurs un peu plus de détail sur ce sujet, ce site est particulièrement bien fait : Don d'organesC'est en parlant du don d'organes avec ses proches que l'on peut sauver des vies.

Si vous l'avez lu, avez vous ressenti la même chose ? Et qu'en avez vous penser ?

Published by cam-lit - dans Contemporaine
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 17:15

Blanche-neige-et-autres-contes.jpg

Présentation de l'éditeur

 « Miroir, mon beau miroir, quelle est la plus belle de tout le pays ? ». La réponse sera fatale à Blanche Neige. Provoquant la jalousie de sa marâtre, la beauté de la jeune femme la promet à la flèche du chasseur, aux bêtes féroces et à la pomme empoisonnée. Les septs nains n'y pourront rien, un prince peut être.

Aux royaumes imaginaires des frères Grimm, Blanche Neige rejoint dans ce recueil Peau d'âne, Cendrillon, la Belle au bois dormant, Hansel et Grethel, Tom Pouce et bien d'autres éternels chefs-d'oeuvre – connus et moins connus – de romantisme, de terreur et d'amour.


Mon avis

Une centaine de page qui vont remet en mémoire les contes bien sur les plus connus que l'on vous a surement raconter lorsque vous étiez enfant ou que vous avez lu à vos enfants.

J'était très contente d'avoir trouvé ce petit recueil. Je pouvais retomber moi aussi en enfance (elle n'est pas si loin je n'ai que 22 ans ^^).

 

Blanche neige, La belle au bois dormant, Cendrillon, La princesse aux petits pois, ses princesses que toutes les petites filles rêvent d'être et ainsi pourvoir vivre le fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ».

 

Il y a aussi Hansel et Gretel, Le petit chaperon rouge, Tom pouce, Peau d'Ane. mais aussi des contes que je connaissais pas du tout : le petit pou et la petite puce, les trois frères, les deux compagnons en tournée.

 

En relisant ses différentes histoires, j'ai pu ressentir la naïveté et l’innocence dont on fait preuve lorsque l'on lit ses différentes histoires. Un petit brin de nostalgie.

Une lecture qui m'as permis de m'évader dans le monde des princesses et autres histoires et retrouver mon âme d'enfant pour quelques temps ….

 

 

 

Published by cam-lit
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 12:50

Tatiana-de-Rosnay-Spirales.jpg

 

Présentation de l'éditeur

 

Hélène, la cinquantaine paisible, mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille, de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d'été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d'un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais en parler et, surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main... avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu'où ? Dans ce roman au suspense Hitchcock, Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

 

Mon avis

 

Hélène, une femme dont la vie semble tracé, sans incidents, sans secrets. Elle s'occupe de son mari, de ses enfants et petits enfants, d'une garderie, d'une bibliothèque. Elle fait toujours le mieux pour tout son entourage. Seulement une après midi d'été, sa vie va prendre un tournant dramatique.

Le personnage d'Hélène Harbelin que l'on croit sans personnalité, sans intérêt à part que son intérieur soit bien rangé par sa femme de ménage, que son mari soit heureux ainsi que son entourage. Lors d'un adultère un après midi d'été, sa vie va vraiment prendre un virage à 180 degrés.

Elle va tout faire pour étouffer la vérité et sa vie va entré dans une « spirale » infernale, elle ne pourra s'en sortir qu'aux moyens de mensonges, déguisements, stratagème digne d'une comédienne.

Ce livre était intéressant à lire, de voir ce qu'une personne peut faire par peur que son entourage la découvre avec de monstrueux secret, ainsi de la peur du qu'en diras t on.

Le seul point qui m'a gêné, c'est la fin, elle m'as laissé perplexe je dirais. Je me suis dit tout ça pour ça. J'ai eu l'impression d'une fin bâclé, survolé. Je m'attendais à quelque chose d'énorme. C'est peut être cette impression que Tatiana de Rosnay voulait partagé en écrivant cette fin là. Nous ne sommes pas dans la tête des auteurs me dirais vous. Le fond de cette histoire, l'idée de départ et son développement était quand même intéressante que je n'ai pas encore retrouvé dans une lautre lecture.

Pour conclure, je dirais que j'ai apprécie cette lecture sans être tout à fait satisfaite de la fin. Une impression qu'il manque une partie après le dernier chapitre.





 

 

Published by cam-lit - dans Thriller
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 11:53

 

Couverture Cet été-là

 

Présentation de l'éditeur

 

Coutainville, un week end du 14 Juillet. Trois couples d'amis se retrouvent. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse. Cet été là, pourtant, un adolescent s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures... Cet été là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses – mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis -, un roman sr la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l’insouciance, et les doutes la jeunesse.

 

Mon avis

 

Une histoire sympa et gentillette sur l'existence de trois couples, des amis de longue date. Un rituel à la date du 14 Juillet et instauré entre eux. Ils se retrouvent pour le week end dans une maison en bord de mer. Mais le week end de Cet été-là ne sera pas comme les autres.

 

Cette histoire c'est le destin croisé de plusieurs histoire de couples, d'adultes qui, malgré la cinquantiane passée, se posentencore beaucoup de questions sur leur vie, leurs décisions, leur passé...

 

Le temps d'un week end, ces personnages vont se chercher, se découvrir, s'interroger, prendre des décisions. Toutesses réflexions sont déclenchéespar un adolescent qui (pour moi) est l'image du danger de la découverte de leur petit secrets à tous, des choses cachés bien au fond d'eux même.Cet adolescent est un danger pour chacun car il leur rappelle quelque chose ou quelqu'un du passé.

 

L'écriture de l'auteur m'a bien plu, c'était assez simple à lire. Elle brosse un parfait portrait d'un week end entre amis.

Cela m'a rappelé le contexte (sans le contexte dramatique) du film Les Petits Mouchoirs.On y retrouve le côté bande de potes, les apéros, le barbecue...et les petits secrets de chacun.

 

Je pense qu'en cette période estivale, c'était une lecture assez sympa. Ce n’estpas un coup de cœur. Pourquoi ? Quelque chose m'a dérangé, plutot m'a manqué. Je ne sais pas, je n'était pas était happé par l'histoire. J'ai lu ce livre sans trop d'attente, juste pour me distraire et partir avec cette bande d'amis dans cette maison à Coutainville....

Published by cam-lit - dans Drame
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de cam-lit
  • Le blog de cam-lit
  • : Amatrice de lectures en tout genre, j'avais envie de partager mes coups de coeurs, mes avis, mes ressentis par rapport à mes lectures. Amis blogueurs, j'espere partager avec vous de bons moments de partage sur mes aventures livresques =D. N'hésitez pas à réagir à mes chroniques et laissez un pti commentaire.
  • Contact

En ce moment, je lis...

  

 

 

Recherche

Catégories